Club de minéralogie de Chamonix

www.mineralogie-chamonix.org

 

« La lecture des traités de minéralogie les plus récents, l’étude de nos grandes collections publiques tendent à faire considérer la France comme fort pauvre en minéraux. Le fait paraît étrange, quand on jette les yeux sur une carte géologique de notre pays et, que l’on constate le grand développement que prennent les schistes cristallins et les formations paléozoïques, les roches éruptives anciennes et les roches volcaniques modernes »

                                                                 Paris le 1er juillet 1892 (Collège de France)

                                                                                                A. LACROIX

 

 

Abondance des minéraux dans la croûte terrestre


Il y a environ entre 3.500 à 4.000 espèces minérales reconnues. Sur ce nombre, on peut estimer que 200 espèces sont relativement fréquentes, 500 espèces occasionnelles et que toutes les autres sont rares ou très rares. On réserve le terme de "variété" aux minéraux qui diffèrent de la description habituelle de l'espèce par des propriétés physiques légèrement différentes (couleur, habitus) ou par une composition chimique faiblement modifiée dans le sens d'un remplacement partiel d'un élément par un autre.

                                                                                                                                ©Jacques Deferne, février 2007


Jacques Deferne est Dr ès sc. de l'Université de Genève. Après un séjour d'une dizaine d'années au Zaïre pour le compte de l'Unesco, il a été pendant une vingtaine d'années conservateur du département de minéralogie et pétrographie du Muséum de Genève. Ses talents de vulgarisateur lui ont valu une grande audience auprès d'un public enthousiaste. Il vous invite à visiter son site internet.

 


A voir: Ressources minéralogiques du massif du Mt-Blanc

 

 


Recommander cette page Dernière mise à jour : 24 Feb 2013, 17:38:27 vu 44229 fois